Exposition Visite Guidée De La Danse Macabre à La Ferte Loupiere du 15 au 16 septembre 2018

Du

15 samedi septembre 2018

au

16 dimanche septembre 2018

11h30 • 16h30

Église Saint-germain De La Ferté-loupière (Place De L'église)

Plus d'infos sur l'exposition Visite Guidée De La Danse Macabre à La Ferte Loupiere

L'exposition Visite Guidée De La Danse Macabre a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine La Ferte Loupiere 2018.

L'église de La Ferté-Loupière :

Les peintures murales :

Les peintures murales s'étendent sur le mur gauche de la grande nef, au-dessus des trois premières arcades. Ce ne sont pas des fresques, au sens technique du mot, mais des peintures exécutées sur un enduit sec.

Elles ont été découvertes en 1910 par le Marquis de Tryon-Montalembert, châtelain de la Vieille-Ferté. Un badigeon les recouvrait et personne ne soupçonnait leur existence.

En 2009, elles ont été honorées par l'Académie des Beaux-Arts qui leur a attribué le Grand Prix Prince Louis de Polignac.

Cette vaste décoration murale comporte quatre sujets :

En haut, le Dit des trois morts et des trois vifs et la Danse Macabre, accolés l'un à l'autre et s'étendant à la manière d'une longue procession de 25 mètres de long sur près de deux mètres de haut. Au-dessous, deux autres peintures de dimensions plus réduites : Saint-Michel terrassant le démon et une Vierge de l'Annonciation.

Chacun d'eux est centré sur l'idée de la mort, exprime des idées particulières et fait entendre les leçons qui lui sont propres, comme une symphonie à quatre mouvements, représentant les pensées profondes du peuple à la fin du Moyen-Âge sur la mort vue à travers la piété chrétienne.

La précision du dessin, la fraîcheur et la variété des couleurs, ajoutent le charme des yeux à l'intérêt de la leçon. Cette douce harmonie d'ocre, de violet, de rose, de vert, de terre de Sienne et de terres d'ombre, habilement disposés, en font des peintures bien supérieures à d'autres par leur parfait état et la beauté de leurs coloris.

Date et origine :

Ces peintures ont été exécutées vers la fin du XVème siècle ; l'orchestre macabre apparaît en 1486 dans l'édition troyenne et la popularité de ces images, qui se vendaient dans les foires, se développa surtout après 1490.